Bibliographie

Yasmina Khadra est traduit dans quarante-et-un (41) pays : Abou Dhabi,Albanie, Algérie (en arabe pour le Maghreb) , Allemagne, Autriche, Brésil, Bulgarie, Corée, Croatie, Danemark, Estonie, États-Unis, Finlande, Grande-Bretagne , Grèce, Espagne (castillan et catalan),Hongrie, Inde, Indonésie, Islande, Italie, Israël, Japon, Liban (en arabe pour le Machrek), Lituanie, Macédoine, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Qatar, Roumanie , Russie,Serbie, Slovénie, Suède, Suisse, Taïwan, République tchèque, Turquie, Vietnam.
Le prix Nobel de littérature 2003, le Sud-Africain J.M Coetzee, considère Yasmina Khadra comme un des écrivains majeurs d'aujourd'hui.

Cliquez sur le titre de chacune des oeuvres pour ouvrir la page correspondante.

 Ce que le jour doit à la nuit
2008 - Julliard

 Les Sirènes de Bagdad
2006 - Julliard

 L'attentat
2005 - Julliard

 La part du mort
2004 - Julliard

 Cousine K.
2003 - Julliard

 Les hirondelles de Kaboul
2002 - Julliard (Pocket 2004)

 L'imposture des mots
2002 - Julliard (Pocket 2004)

 L'écrivain
2001 - Julliard (Pocket 2003)

 A quoi rêvent les loups
1999 - Julliard (Pocket 2000)

 Les agneaux du Seigneur
1998 - Julliard (Pocket 1999)

 Double Blanc
1998 - Baleine Paris

 L'automne des chimères
1998 - Baleine Paris

 Morituri
1997 - Baleine Paris

 La Foire des Enfoirés
1993 - Laphomic Alger

 Le dingue au bistouri
1990 - Laphomic Alger (Flammarion 1999 J'ai lu 2001)

 Le privilège du phénix
1989 - ENAL Alger

 De l'autre côté de la ville
1988 - L'Harmattan Paris

 El Kahira
1986 - ENAL Alger

 La fille du pont
1985 - ENAL Alger

 Houria
1984 - Editions ENAL Alger

 Amen
1984 - à compte d'auteur Paris

 La Dernière nuit du Raïs
0000 - Juillard